Citations de Jules Renard

Jules Renard
Pierre-Jules Renard, dit Jules Renard ( - ) est un écrivain français. Il devient membre de l'Académie Goncourt en octobre 1907, grâce à Octave Mirbeau, qui a dû menacer de démissionner pour assurer son succès.

" Deux hommes qui ne se connaissent pas sont capables, par amour-propre, de passer l'un à côté de l'autre, dans un désert, sans se saluer. "

Journal

" Vivre et juger sa vie : quel est l'homme capable des deux ? "

Journal

Vie

" La gloire, c'est la fumée sans feu dont on parle tant. "

Journal

" Si au lieu de gagner beaucoup d'argent pour vivre, nous tâchions de vivre avec peu d'argent. "

Journal

" Quand un homme ne parle que de ce qu'il sait, il a toujours l'air plus savant que nous. "

Journal

" Si tu veux être sûr de faire toujours ton devoir, fais ce qui t'est désagréable. "

Journal

" Un modéré, c'est un monsieur qui s'occupe modérément des intérêts d'autrui. "

Journal

" Le rêve n'est que la vie éperdument dilatée. "

" Il faut être discret quand on parle de son bonheur, et l'avouer comme si l'on se confessait d'un vol. "

Journal

" Le talent, c'est une question de quantité. le talent, ce n'est pas d'écrire une page, c'est d'en écrire trois cents. "

Journal

" Nous passons notre vie à causer de ce mystère : notre vie. "

Journal

Vie

" Il n'y a qu'aux riches qu'on se donne la peine de plaire. "

Journal

" La vieillesse, c'est quand on commence à se dire : « Jamais je ne me suis senti aussi jeune  » "

Journal

" Si je devais recommencer ma vie, je n'y voudrais rien changer ; seulement j'ouvrirais un peu plus grand les yeux. "

Journal

Vie

" La femme parle toujours de son âge et ne le dit jamais. "

Journal

" La franchise, est-ce bien une qualité ? Si oui, elle est à la portée de tout le monde ; mais peu de gens tendent la main vers elle. "